pucerons sur des orties

 

Avec l'aide des fourmis
pucerons  sur vesce pucerons sur rumex

Si vous saviez le nombre d'insectes qui me veulent du mal, et la quantité de poison que l'homme pulvérise, en vain, pour me détruire... et je suis toujours là !

 

Voulez-vous connaître mon secret ?

 

 

 

 

Sinon cliquez sur cette sale bête qui n'a rien à faire dans ma page

 

 

 

 

Mon secret : des filles, encore des filles et toujours des filles !

tige pleine de pucerons

Sur cette photo, je vous parie qu'il n'y a que des femelles ! Et chacune d'elles est capable de donner naissance à 12 petits par jour.

Imaginez la même tige demain si vous multipliez le nombre de pucerons par 12. (par 13, on a beau être bête on sait compter).

Mais là, ce n'est encore rien. Accrochez-vous bien à votre tige : les petites qui naissent le lundi sont capables d'être mères à leur tour le mardi !

Prenez votre calculette, 1 puceron peut avoir 1 million d'enfants en une semaine. (bien sûr si tout ce passe bien : la météo, une plante en pleine sève et pas d'ennemi !)

Alors comptez que ma population ne fait que doubler chaque jour, c'est déjà extraordinaire !

Et les mâles ?

Si les femelles se reproduisent sans l'intervention des mâles (parthénogenèse) durant la belle saison, on va voir apparaître avec la fin de l'été des individus ailés et sexués. En automne, mâles et femelles vont s'accoupler. Celles-ci vont pondre des œufs fécondés qui n'écloront qu' au printemps.

 

 

 

coccinelles et pucerons
Réalisé par Daniel Jaubert - Ecole Jules Ferry - 19100 BRIVE